Avez-vous le SIBO? Small Intestine Bacterial Overgrowth.

Saviez vous que 80% des personnes ayant le syndrome du colon irritable ont le SIBO?

 

Voici les symptômes les plus communs du SIBO

  • Douleurs abdominales / inconfort

  • Ballonnements et une distension abdominale

  • Diarrhée

  • Constipation

  • Gaz et les éructations

  • Nausée

  • Reflux

  • Maux tête

  • Fatigue

  • Douleur articulaire

  • Eczéma, rosacé

  • Asthme

  • Dépression

  • Anémie, malnutrition


 

Vous vous reconnaissez? Aller lire sur mon premier article qui parle du SIBO, les symptômes, les facteurs de risques, les conséquences et ensuite revenez lire ce qu’il faut faire ici !

 

Complications et maladies associées

 

La première complication du SIBO est la malnutrition: les protéines, les glucides et les graisses ne sont pas correctement absorbés, ce qui provoque des déficiences, y compris la carence en fer, la carence en vitamine B12, la carence en calcium et les carences en vitamines liposolubles - carence en vitamine A, D, E et K.

 

Ces carences peuvent amener la fatigue. Portez une attention toute particulière à la carence en vitamine B12, qui est plus répandue qu’on pense….et qui peut causer des dommages irréversibles aux nerfs.

 

Plusieurs maladies sont associées au SIBO; diabète, diverticulite, crohn, fibromyalgie, cystite interstitielle, sclérodermie, dépression, fatigue chronique...la liste est très longue. Voir la liste de toutes les maladies.

 

Une étude à fait une corrélation de 100% entre l'acné rosacée et les patients qui souffrent de SIBO. L’étude a suivi ces personnes pendant 3 ans, et a constaté que chez les personnes qui ont traité leur SIBO cela a considérablement amélioré leur rosacée. Lisez l’article sur la rosacée pour avoir des conseils.

 

Selon une étude, l’utilisation de lévothyroxine ou l'hypothyroïdie augmentent de manière significative le risque que quelqu'un ait un SIBO.


 

Test!  Test don’t guest

Le SIBO est largement sous-diagnostiquée. Malheureusement, il n'y a pas de test parfait, car l'intestin grêle est un endroit difficile à atteindre.  Les tests les plus couramment utilisés sont les tests d'haleine mesurant les niveaux d'hydrogène et de méthane pendant 3 heures. Vous prenez un sucre (glucose ou lactulose) et ensuite vous respirer dans une éprouvette au 20 minutes pendant 3 heures. Ce test peut être fait dans votre salon, tranquille à la maison.

Malheureusement, ces tests ont des taux assez élevés de faux négatifs et/ou de faux positifs dépendamment de qu’elle type de sucre que vous utilisez. (Ceci signifie que les résultats peuvent être faussée). (Référence) L’interprétation du test est donc très importante.

test SIBO.jpg


 

 

Stratégie de traitements pour le SIBO en 4 points

 

Traiter le SIBO n’est pas facile. Cela demande de la patience et de la persévérance! Faites vous accompagner.

 

  • Prendre les bons suppléments: Antibiotiques à base de plantes, enzymes, probiotiques.

  • Avoir une alimentation de type FOPMAP au début

  • Favoriser votre Migrating Motor Complex (MMC)

  • Développer une bonne gestion de votre stress, supporter vos glandes surrénales et votre glande thyroïde si besoin.

 

 

1. Suppléments

           

Les antibiotiques sont souvent utilisés pour traiter le SIBO. Cependant, les études montrent que malgré un traitement avec des antibiotiques, la récidive se développe dans près de la moitié de tous les patients. Une étude comparant le traitement avec le rifaximine (l'antibiotique le plus couramment utilisé au États-Unis pour traiter le SIBO) et les herbes antimicrobiennes montre légèrement de meilleure résultat avec le protocole botanique, mais malgré tout avec une réussite à peu près chez plus de la moitié des personnes qui ont pris un traitement botanique. Ces résultats suggèrent qu’un seul traitement antimicrobien  ne suffit pas pour la plupart des gens.

 

En plus des plantes antimicrobiennes, il faut s’assurer que vos enzymes sont suffisants. Il est courant de constater un manque d’enzymes de l’estomac (acide chlorhydrique) et/ou du pancréas. Portez également, une attention au fonctionnement de vos acides biliaires, car la bile sert d’agent antimicrobiens dans le corps est devrait être produite en quantité suffisante.

 

On ajoute régulièrement des probiotiques très spécifiques.


 

2. Alimentation

Au début pour diminuer les symptômes désagréables vous pouvez suivre un régime d'élimination FODMAP. Qu'est-ce que FODMAPS? Ce sont des aliments qui ne sont pas complètement absorbés dans le corps et finissent par fermenter dans le tube digestif. La fermentation nourrit en fait les bactéries, ce qui rend plus difficile la lutte contre le SIBO.

 

Voici un aperçu des aliments à éviter

-Fructose - quelques fruits et jus de fruits, miel, céréales transformées, produits de boulangerie, sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop d'érable, sucres traités

-Lactose - produits laitiers conventionnels et produits transformés à base de produits laitiers et lactose ajoutés

-Fructanes - blé, ail, oignon, asperges, poireaux, artichauts, chou

-Galactans - légumineuses, choux, choux de Bruxelles, soja

-Polyols - sorbitol, isomalt, lactitol, maltitol, xylitol et érythritol, couramment trouvés dans la gomme sans sucre, les menthes et certains médicaments.

 

Pour savoir quels aliments manger ou pas et en quelles quantités consultez l’application The Monash University Low FODMAP Diet App

Suivre cette diète pour 2 semaines pourrait vous aider à savoir si vous avez un SIBO si vous notez une amélioration de vos symptômes. Ceci peut être un bon début.

 

Notez que selon le Dr Pimentel, vous ne devriez pas être sur un régime à faible teneur en glucides fermentable (FOPMAP) lors de l'utilisation de plantes antimicrobiennes car les microbes seront sinon en phase d'hibernation et moins susceptibles d'être éradiqués.

 

En général, tous les grains, les sucres transformés, les aliments à haute teneur en amidon, les aliments transformés et les viandes et les produits laitiers non organiques devraient être évités en tout temps. Visez une diète paléo ou la GAPS. Le régime GAPS aide à réparer le syndrome des intestins hyperperméable (leaky gut), rééquilibre les bactéries dans l'ensemble du tube digestif et empêche les toxines d'entrer dans la circulation sanguine.

 

Voici quelques aliments bénéfiques à intégrer pour aider la réparation du syndrome des intestins hyper perméables (leaky gut):

-bouillon d'os avec chaque repas.

-l'huile de coco ou du beurre clarifié (ghee) pour la cuisson.

-Introduire lentement les aliments riches en probiotiques (légumes lacto-fermenté, kombucha, natto, etc.) Inclure une cuillère à soupe de jus de légumes fermenté avec chaque repas. (Le jus de choucroute est facilement disponible.)




 

3. Migrating Motor Complex (MMC)

Avez-vous déjà entendu parler de MMC?

 

Votre système digestif élimine les déchets grâce à un processus connu sous le nom de Migrating Motor Complex (MMC). Cette activité de péristaltisme de l’estomac et de l'intestin grêle se produit pendant le jeûne (entre les repas) et il est interrompu par l'alimentation. Le cycle du péristaltisme de l'intestin se produit toutes les deux heures.

 

Au cours du MMC, une sécrétion gastrique, biliaire et pancréatique accrue se produit pour aider à la digestion et à diminuer l'accumulation de bactéries dans les segments du tube digestif. Le MMC est contrôlée à partir du système nerveux central et peut être mis en œuvre en partie par l'hormone entérique motilin.  L'ingestion de nourriture renonce à la MMC, par conséquent, le jeûne doit se produire régulièrement pour aider à compléter le processus. Le «grognement» typique que vous entendez lorsque vous avez faim pourrait être le MMC en train de faire son travail, nettoyer vos intestins de déchets et des bactéries excessives grâce à un péristaltisme accru. (Référence)

 

Plus de 70% des personnes atteintes de SIBO connaissent une perturbation du rythme MMC. Des gaz excessifs de méthane / hydrogène produits par la prolifération des bactéries dans l'intestin ont été liés à une diminution de la fonction MMC.  Le Dr Pimentel estime que la diminution de MMC est la principale cause de SIBO.

 

Lorsque le MMC est réduit, les bactéries restent dans l'intestin grêle au lieu d'être repoussées dans le gros intestin. Les bactéries peuvent ensuite adhérer et se propager dans l'intestin grêle, ce qui augmente l'inflammation et la perméabilité intestinale. (Référence)

 

Cause d’une faiblesse du MMC

  • La réduction de l'acide gastrique en utilisant des médicaments réduisant l'acide ou une infection à H. pylori.

  • Le manque d'exercice

  • La constipation

  • Le stress et l’anxiété (nerf vague contrôle en partie le MMC)

  • Une faible fonction thyroïdienne et une fatigue des glandes surrénales (débalancement de l'axe hypothalamo-hypophysaire)

 

Notez qu’il est important de faire des pauses entre les repas. Le jeûne pendant au moins quatre heures après les repas lors des protocoles SIBO pourrait être bénéfique pour réguler le MMC. L'augmentation du temps de jeûne donne à votre corps plus de temps pour compléter le processus MMC. La MMC survient également pendant le sommeil. L'exercice fréquent aide également à régulariser correctement la MMC. Certains suppléments et /ou médicaments peuvent également aider ce processus. Si vous n’adressez pas ce MMC, vos chances succès sont faibles et surtout votre risque de rechute sera accru.


 

4. Gérer votre stress efficacement

Le stress est connu comme un déclencheur commun dans plusieurs problèmes de santé, avec le SIBO le stress est évidemment impliqué! Nous devons être en mode relax, parasympathique pour activer le nerf vague qui est impliqué dans le Migrating Motor Complex (MMC). Le stress crée également de l’inflammation dans le corps et peut causer l’hyperperméabilité intestinale.  

 

Faites une évaluation de votre stress à l’aide de ce questionnaire. Si vous avez plus de 30 points dans la section ABC ou CDE. Votre gestion de stress n’est pas efficace, vous avez besoin d’aide. Ajouter une technique de gestion de stress, plante ou un supplément pour vous aider à balancer votre stress en plus de développer des stratégies pour adresser la racine de votre stress. Lisez les articles qui regorgent de solutions pratiques 10 conseils pour mieux diminuer son stress et l’article l’impact du stress et les solutions naturopathiques.   Il faut adresser ce paramètre si vous voulez enrayer le SIBO. Vérifiez également l’état de vos glandes surrénales et de votre thyroïde à l’aide d’un naturopathe agréé. L'acupuncture peut être un grand secours pour calmer votre système sympathique!


 

Dernière petite chose et non la moindre, le biofilm.

Une des raisons qui expliquent la difficulté à traiter le SIBO est la présence d’un biofilm. Les biofilms bactériens sont des amas structurés de cellules bactériennes enrobés d’une matrice  qui sont attachés à une surface. Le biofilm protège les bactéries et leur permet de survivre dans des conditions environnementales hostiles. Les bactéries du biofilm peuvent donc résister au système immunitaire et sont beaucoup plus résistantes aux antibiotiques et aux plantes antimicrobiennes.  Pour des cas très chronique et sévère, il faut donc détruire le biofilm bactériens avant même d’attaquer le SIBO.

Comme vous avez pu le constater, aider une condition comme Small Intestine Bacterial Overgrowth est complexe et long.  Je vous suggère d’être suivi par un naturopathe agréé qui si connaît en la matière pour vous aider.  

 

Maintenant, nous aimerions avoir vos commentaires. Avez-vous eu le SIBO ?

Qu'est-ce qui vous a aidé à guérir de votre SIBO? N’hésitez pas à partager votre expérience.

 

Dominique Abran, Naturopathe Agréée.

514.814.8784

dominique@manaturopathe.com