3 étapes pour éliminer le reflux gastrique

RGO.jpeg

  Cet article vous propose trois étapes pour le traitement des brûlures d'estomac et du reflux gastro-oesophagien (RGO) sans médicaments. Ces trois mêmes étapes pourront également prévenir ce problème et s’assurer qu’il ne revienne pas une fois qu'il est parti.

 

Premièrement, il est important de noter que les brûlures d'estomac et le RGO ne sont pas causés par un excès d'acidité de l'estomac (acide chlorhydrique, HCL), contrairement à ce que  la plupart des personnes pensent. Elles sont causées par trop peu d’acide chlorhydrique  et par la prolifération bactérienne dans l'estomac et les intestins. Par conséquent, la réussite du traitement est basée sur le rétablissement de la production d'acide chlorhydrique et l’élimination de la prolifération bactérienne.

 

Ceci peut être accompli en suivant les «trois R» pour traiter les brûlures d'estomac et le RGO naturellement:

 

1- Réduire les facteurs qui favorisent la prolifération bactérienne et qui diminuent la production d’acidité de l'estomac (HCL).

2- Remplacer l’acide chlorhydrique, les enzymes et les nutriments qui aident la digestion et qui sont nécessaires pour la santé.

3- Restaurer les bactéries bénéfiques et la muqueuse de l'intestin.

 

1- Réduire les facteurs qui favorisent la prolifération bactérienne et qui diminuent l’acidité de l'estomac.

 

Glucides

Un régime riche en glucides favorise la prolifération bactérienne. La prolifération bactérienne - en particulier H. pylori - peut supprimer l’acide chlorhydrique de l’estomac. Cela crée un cercle vicieux où la prolifération bactérienne et un faible taux d’acide chlorhydrique affaiblissent la fonction digestive.

 

Helicobacter pylori est une bactérie dont la structure infecte la muqueuse gastrique. 80 % des ulcères gastro-duodénaux sont causés par des infections de H. pylori (référence)

 

Un régime faible en glucides permettrait de réduire la prolifération bactérienne. Deux petites études ont été réalisées pour tester cette hypothèse avec des résultats extrêmement positifs. (référence)

 

* Il est important de noter que l'obésité est un facteur de risque indépendant pour le reflux gastro-oesophagien, car il augmente la pression intra-abdominale et provoque un dysfonctionnement du sphincter. On peut toutefois noter qu’un régime faible en glucides est également très efficace pour favoriser la perte de poids.

 

Attention aux régimes très faible en glucides, ils ne sont pas recommandés à long terme et ils sont souvent inutiles pour la plupart des gens. Une fois que votre fonction digestive aura retrouvé un fonctionnement normal, un régime alimentaire modéré en glucides devrait être suffisant pour empêcher la réapparition des symptômes. Un régime alimentaire modéré en glucide comporte 15% à 30% de glucides, sur l’ensemble des calories consommées chaque jour.

 

C’est plutôt le type de glucides ou d’hydrates de carbone qui est important.

Les hydrates de carbone à longue chaîne (disaccharides et polysaccharides) sont ceux qui nourrissent les mauvaises bactéries dans nos intestins, alors que les hydrates de carbone à courte chaîne (monosacharides) ne posent pas de problème. Il faut ainsi:

 

Favoriser:  les fruits et certains légumes-racines non féculents (courges d'hiver, rutabaga, navet, céleri-rave).

 

Éviter ou réduire: les céréales, les légumineuses et les légumes racines féculents.

 

Le régime FODMAP peut également être intéressant, en particulier pour ceux et celles qui souffrent d’une prolifération de bactéries dans l'intestin grêle, communément appelé SIBO. Voir cet article pour plus d'informations. Effectivement, le SIBO tend à aller de pair avec des brûlures d'estomac.

 

FODMAP est l’acronyme pour “Fermentable Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides and Polyols”, que certaines personnes ne  tolèrent pas très bien.

 

 

Fructose et édulcorants artificiels

Il a été démontré que le fructose et les édulcorants artificiels augmentent la prolifération bactérienne. Les édulcorants artificiels doivent être complètement éliminés, et le fructose (surtout sous sa forme transformée) devraient être réduits.

 

 

Fibre

Les régimes riches en fibres ne sont pas conseillés lorsqu'il y une prolifération bactérienne indésirable. L'amidon des fibres qui n'est pas digèré sert de nourriture aux bactéries intestinales.

 

Les prébiotiques devraient probablement être évités chez les personnes souffrants de brûlures d'estomac et de reflux  (RGO). Plusieurs études montrent que les fructo-oligosaccharides (prébiotiques) augmentent la quantité de gaz produit dans l'intestin. (référence)

 

 

Helicobacter pylori

Il existe certaines preuves permettant de penser que la bactérie  H. pylori réside normalement dans le tube digestif, et pourrait même contribuer à sa santé. Si cela est vrai, l'éradication complète du H. pylori n’est pas souhaitable. Une diète faible en glucides est probablement un meilleur choix, car cela réduit la charge bactérienne et équilibre la flore intestinale.

 

Par contre, il serait plus judicieux de demander l’avis de votre médecin, surtout lors de cas graves, ou si cela fait longtemps que vous souffrez de RGO, pour diagnostiquer le H. pylori.

Dr Wright, auteur du livre  Why Stomach Acid Is Good for You suggère d'utiliser du mastic (une résine faite à partir d'une variété du pistachier) pour traiter le H. pylori. Une étude parue dans le New England Journal of Medicine a montré que le mastic a tué plusieurs souches de H. pylori, y compris certaines qui étaient résistantes aux antibiotiques conventionnels.

 

2- Remplacer l’acide chlorhydrique, les enzymes et les nutriments qui aident la digestion et qui sont nécessaires pour la santé.

 

HCL avec de la pepsine

Selon Dr Wright, l’hypochlorydrie (un manque d’acide chlorhydrique) se produit dans plus de 90 pour cent des cas de brûlures de l'estomac légères à modérées.  Dans ces cas, le remplacement de l'acide de l'estomac avec des suppléments HCL est presque toujours couronné de succès.

 

Manquez-vous d’acide chlorhydrique?

TEST maison facile à faire

 

*Précautions: L’administration de HCl / pepsine est contre-indiquée avec l'ulcère gastro-duodénal. L’HCl peut irritant pour les tissus sensibles et peut être corrosif pour les dents; par conséquent, les capsules ne doivent pas être ouvertes et mélangées avec les aliments, ou bien dissoutes dans les boissons.

Les capsules de betaine HCL ne devraient jamais être prises lorsqu’une personne prend un médicament anti-inflammatoire: corticostéroides (prednisone), aspirine, ibuprofen, motrin, advil ou NSAIDs. En effet, ces médicaments peuvent endommager la muqueuse du système digestif, et les capsules de betaine HCL peuvent  aggraver et augmenter le risque d’ulcère et de saignement gastrique.

Attention à ne pas faire le test avec de l’eau gazeuse ou minéralisée (comme un Perrier) parce que ce type d’eau augmente votre pH (rendant donc votre estomac plus alcalin) et fausse les résultats du test.

 

Capsule d’acide chlorhydrique /Test *

  1. Commencez par prendre des comprimés de chlorhydrate de bétaïne ( HCL)contenant au moins 600mg de betaine HCL par capsule ou comprimé. (Nous recommandons le produit Metagest ) Commencez par prendre 1 capsule au milieu d’un repas contenant des protéines.
  2. La réponse normale d’une personne en bonne santé devrait être une gêne, similaire à une brûlure d'estomac. Si vous ne vous ressentez pas de sensation de brûlure,  augmentez les doses et prenez deux capsules à chaque repas contenant des protéines complètes.
  3. S'il n'y a pas de réactions après 2 jours, augmentez à nouveau le nombre de capsules en passant à 3 capsules à chaque repas.
  4. Continuez à augmenter le nombre de capsules tous les 2 jours, en allant jusqu'à ingérer huit capsules à chaque repas si nécessaire. Ces doses peuvent sembler importantes, mais un estomac qui fonctionne normalement en fabrique beaucoup plus. En pratique, la prise de 3 capsules à un même repas donne une assez bonne indication du besoin. Vous saurez que vous en avez trop ingéré si vous ressentez des picotements, des brûlures d'estomac, la diarrhée, ou tout autre type de malaise, y compris un sentiment d’inconfort digestif, des douleurs au cou, des maux de dos, des maux de tête, ou tout nouveau symptôme bizarre. Si vous rencontrez l’un de ces symptômes, vous pouvez neutraliser l'acide à l’aide d’ 1 cuillère à thé (5ml) de bicarbonate de soude dans de l'eau.
  5. Lorsque vous atteignez un état de picotement, de brûlure, ou tout autre type de malaise, réduisez la dose à une capsule par repas. Si l'inconfort persiste, cessez l’ingestion d'HCl et consultez.
  6. Une fois que vous avez établi la dose qui vous convient (jusqu'à 8 capsules ou moins, si les symptômes sont apparus avant), continuez  à ingérer cette dose quotidiennement.
  7. En consommant de plus petits repas, vos besoins en HCl diminuent, de sorte que vous pouvez réduire la quantité de capsules ingérées.
  8. Les personnes présentant un déficit très modéré en HCl présentent généralement une amélioration rapide des symptômes. Cela indique généralement un retour à une sécrétion d'acide normal.
  9. Les personnes atteintes d’un fort décifit en HCl et pepsine ne connaissent généralement pas une amélioration aussi rapide, de sorte que pour maximiser l'absorption des nutriments que vous prenez, il est important d'être cohérent avec votre supplémentation HCl.

 

Prendre du HCL peut souvent aider à faire démarrer votre propre production d'acide chlorhydrique.  La plupart des clients que je conseille doivent prendre du HCL pour une durée de 3-6 mois.

Par contre, soyez conscient que le HCL doit toujours être pris avec de la pepsine,ou bien, mieux encore, avec des enzymes protéases, car il est fort probable que si l'estomac ne produit pas assez d’HCL, il ne produira pas suffisamment d'enzymes pour la digestion des protéines. (Nous recommandons Azéo-Pangen).

 

 

Moyens naturels d’aider votre sécrétion d’acide chlorhydrique

 

Une autre façon de stimuler la production d'acide dans l'estomac est de prendre des herbes amères. L’amertume a été utilisé dans les cultures traditionnelles durant des milliers d'années pour stimuler et améliorer la digestion. Plus récemment, des études ont confirmé la capacité des plantes amères à augmenter l'écoulement des sucs digestifs, y compris le HCL, la bile, la pepsine, gastrine et les enzymes pancréatiques. (référence)

 

  • pissenlit
  • fenouil
  • gentiane
  • gingembre
  • chardon-marie
  • menthe poivrée
  • absinthe

 

Les herbes amères vendu sous forme de teinture-mère en magasin de produits naturels peuvent également aider à la sécrétion de HCL. Par exemple, la gentiane et le gingembre sont particulièrement recommandés. Nous aimons particulièrement Canadien Bitter de la compagnie St-Francis.

 

Les plantes amères sont prises à très petites doses - juste assez pour évoquer un fort goût d’amertume. Je recommande de prendre 5 à 10 gouttes d'une teinture-mère des herbes ci-dessus dissoutes dans 20 ml d'eau avant les repas.

 

Le vinaigre de cidre de pomme, le jus de citron, la choucroute crue (non pasteurisée) et les cornichons sont d'autres remèdes traditionnels et éprouvés par le temps, qui soulagent souvent les symptômes de brûlures d'estomac et le RGO.

 

Il est également important d'éviter de consommer  beaucoup de liquide pendant les repas. L'eau est particulièrement problématique, car elle dilue littéralement la concentration de l’acide chlorhydrique de l'estomac.

 

3- Restaurer les bactéries bénéfiques et la muqueuse de l'intestin.

 

Les probiotiques

Parce que la prolifération bactérienne est un facteur majeur dans les brûlures d'estomac et le RGO, la restauration de l’équilibre des bonnes bactéries intestinales est un aspect important du traitement. Les bactéries bénéfiques (probiotiques) protégent contre des agents potentiellement pathogènes.

 

Tout d'abord, il est important d’essayer d'obtenir de bonnes bactéries via votre alimentation. Les aliments fermentés tels que le kéfir et le yogourt sont consommés pour leurs effets probiotiques depuis des milliers d'années.

 

Toutefois, il se peut que les produits laitiers fermentés causent des problèmes chez les personnes ayant une prolifération bactérienne sévère, notamment en raison des  glucides que peuvent contenir les produits laitiers. Cependant, des quantités très faibles de kéfir et de yogourt peuvent être bien tolérées. Il est préférable de faire le kéfir et le yogourt à la maison, parce que le nombre de micro-organisme y sera beaucoup plus élevé.

Si les produits laitiers ne fonctionnent pas pour vous, mais que vous aimeriez tout de même  bénéficier des avantages du kéfir, vous pouvez essayer de faire du kéfir avec de l’eau.

 

Une autre option est de consommer des produits fermentés comme la choucroute crue non pasteurisée, des cornichons et / ou de boire une boisson appelée kombucha. La choucroute crue peut facilement être faite à la maison.

 

Tout cela étant dit, les suppléments de probiotiques sont parfois nécessaires et peuvent jouer un rôle crucial dans le traitement et la récupération. Mais tous les probiotiques ne sont pas semblables, et dans le cas de la prolifération bactérienne intestinale petite (ou SIBO, qui est souvent présent avec RGO), certains probiotiques peuvent aggraver les choses. Le SIBO implique souvent une prolifération de micro-organismes qui produisent une substance appelée acide D-lactique. Malheureusement, beaucoup de souches de probiotiques du commerce en contiennent (comme Lactobacillus acidophilus). Cela fait de la plupart des probiotiques commerciaux un mauvais choix pour les personnes atteintes du SIBO.

 

Dans ma clinique, j’utilise un produit appelé Prescript Assist lors du traitement du SIBO et du RGO. Vous pouvez contacter MaNaturopathe pour vous le procurer.

 

Bouillon d’os et DGL

La restauration d'une muqueuse intestinale saine est importante pour en finir définitivement avec les brûlures d'estomac et le RGO. Le stress chronique, la prolifération bactérienne, et certains médicaments tels que les stéroïdes, les AINS (anti-inflammatoire non stéroïdien) et l'aspirine peuvent endommager la muqueuse de l'estomac,  provoquant irritation, douleur et en fin de compte, des ulcères.

 

Le bouillons d’os fait maison est efficace pour rétablir la muqueuse de l'estomac. Le bouillon d’os est riche en collagène et en gélatine. Il est également riche en proline, un acide aminé non essentiel qui est un précurseur important pour la formation de collagène. Le bouillon d’os contient également de la glutamine, un combustible métabolique important pour les cellules intestinales. Lisez cet article pour plus d'informations sur le pouvoir de guérison du bouillon d'os, et aussi pour savoir comment le faire.

 

La réglisse déglycyrrhizinée (DGL) est efficace dans le traitement des ulcères gastriques et duodénaux. (référence) Dans les études, le DGL a démontré qu’il protège la muqueuse de l'estomac contre les dommages causés par l'aspirine et autres AINS.

 

Le DGL fonctionne en augmentant la concentration des prostaglandines, qui favorisent la sécrétion de mucus, stabilise les membranes cellulaires, et stimule la croissance de nouvelles cellules - ce qui contribue à une muqueuse intestinale saine. Le stress chronique et l'utilisation des AINS supprimant la production de prostaglandines, il est donc vital pour toute personne de trouver des moyens de gérer leur stress et d’éviter l'utilisation des AINS autant que possible.

 

Conclusion

L'approche médicale traditionnelle pour traiter les brûlures d'estomac et le RGO consiste à prendre des médicaments pour diminuer l’acidité.  Malheureusement, ces médicaments ne traitent pas la cause sous-jacente de ces problèmes, mais peuvent causer d’autres problèmes de santé !

 

C’est un problème grave parce que les anti-acides favorisent la prolifération bactérienne, affaiblissent notre résistance à l'infection, réduisent l'absorption des nutriments essentiels, et augmentent la probabilité de développer le syndrome du colon irritable, et d'autres troubles digestifs. Sachez que lorsque les médicaments anti-acides ont été introduits, leurs recommandations étaient de ne pas les prendre pendant plus de six semaines.

 

Comme vous avez pu le constater, il existe des solutions pour aider le reflux gastrique et les brûlures de l’estomac. Pour des conseils personnalisés, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec MaNaturopathe.com

Dominique Abran ND.A.

Pour prendre rendez-vous

dominique.abran@manaturopathe.com

514.814.8784.