Choucroute mauve maison - aliment lactofermenté

choucroute-muave.jpg

Ma première expérience de fabrication de choucroute maison à faire fermenter ! J'ai choisi le chou mauve: en plus de sa valeur en nutriments plus élevée , c'est bien plus beau dans votre assiette! Cela prend 21 jours de fermentation, donc tant qu'à faire, soyons productifs et faisons de la salade de chou régulière en plus pour la semaine ! Le tout pour un gros 1,79$, car le chou est de saison au Québec en ce moment !

Les aliments lacto-fermentés, comme ceux retrouvés dans cette recette, sont plus faciles à digérer que les légumes crus et leurs nutriments sont plus facilement assimilés par notre corps. De plus, ils sont chargés avec des probiotiques qui sont bons pour notre système digestif et la santé globale.

Choucroute maison

Faire de la choucroute ne pouvait pas être plus facile - pas de mise en conserve ni de bocaux de stérilisation, pas de longue liste d'ingrédients. Vous pouvez faire toute votre recette en moins de 20 minutes.

Cette recette de choucroute est devenue ma base, mon condiment de choix pour agrémenter salades ou sandwiches (sandwiches paléo, sans pain bien sûr!). La choucroute est une fermentation très simple à faire et très satisfaisante pour le palais. Saviez-vous que le chou rouge a des vertus de santé beaucoup plus intéressantes que le chou vert? En plus d'avoir 6-8 fois l'équivalent de vitamine C du chou vert et doté d'un puissant contenu probiotique, la couleur profonde de chou rouge reflète une forte concentration de polyphénols comme l'anthocyanine, qui présentent des avantages pour la santé, y compris des capacités anti-inflammatoires et antioxydantes. Le chou, en particulier sous sa forme fermentée brut, est également vénéré par certains comme bénéfique pour soutenir le traitement des ulcères et autres troubles d'estomac et les problèmes digestifs qui y sont liés.

Temps de préparation: 15-20 minutes

Temps de fermentation: 15-21 jours (certains laissent fermenter jusqu'à 6 semaines) Rendement: 2 litres environ

Ingrédients: 2 têtes de chou rouge 2 T de sel 1 1 / 2T baies de genièvre (facultatif) 1 T de graines de carvi (facultatif)

Mode d'emploi:

Commencez par enlever les feuilles extérieures du chou, car elles sont un peu trop coriaces. Si elles vous apparaissent convenables, vous devriez au moins les laver un peu pour éliminer les contaminants potentiels. Couper le chou le plus finement possible, au couteau ou avec une mandoline. Pas besoin de râper. Dans un grand bol, mélanger le chou en tranches avec du sel et laisser reposer pendant 30-60 minutes jusqu'à ce qu'il commence à suinter. Mélanger les baies de genièvre et les graines de carvi (si voulu, personnellement, je n'ai mis aucune des deux épices pour mon premier essai) et placer le tout dans un grand pot Mason en verre. Appuyez fermement à l'aide de vos poings ou un autre outil pour comprimer le choux. Vous remarquerez que vous pouvez faire sortir un peu de liquide qui élèvera le niveau de liquide total. Compresser avec votre poing à quelques reprises au cours de la prochaine heure ou deux et essayer de faire monter  le niveau de liquide. Votre but est que le liquide couvre complètement le chou de façon à fournir un environnement anaérobie (sans oxygène)  dans lequel la fermentation peut avoir lieu. Si, après plusieurs heures ou toute la nuit, vous ne pouvez pas obtenir un niveau de liquide assez élevé, ajouter un peu d'eau (distillée ou de source ) pour couvrir au moins 1 pouce. Remuez bien pour égaliser le niveau de salinité. Scellez bien avec le couvercle, mais ouvrez le pot chaque jour quelques secondes pour permettre à l'air d'y entrer. Soyez à l'aise de goûter à votre mélange tous les jours après le jour 15 pour évaluer les progrès de la saveur de fermentation.

Après 4 jours à la température pièce , le placer au réfrigérateur pour le reste de la fermentation. J'aime bien répartir ma préparation dans des bocaux Mason afin qu'ils soient prêts à remettre en cadeau si vous le souhaitez. La fermentation devrait prendre environ 15-21 jours, mais ce temps varie en fonction de la température ambiante et d'autres facteurs.

Choucroute et saucisses

 

Utilisez votre choucroute de multiples façons pour ajouter de la couleur et valeur nutritive à vos assiettes: En accompagnement, dans une salade, en sandwich (paléo sans pain de préférence) , avec saucisses biologiques (un classique allemand),  soyez créatifs !

 

Bon appétit!

Marie-Soleil – La Naturopathe Moderne